Le Plan Paysage

La CAB s’est engagée dans une démarche d’élaboration d’un Plan Directeur Paysage, outil de réflexion proposé aux élus, et plus largement à tous les acteurs locaux, pour une approche paysagère du cadre de vie et de ses évolutions.

Son objectif est de préparer la prise en charge d’une politique du paysage en partenariat avec les communes.

Les paysages concernés

Les paysages remarquables concernés par le Plan paysage sont intimement liés : 

  • aux secteurs agricoles ouverts en gestion extensive ;
  • aux milieux humides, cours d’eau, étangs et plaines alluviales ;
  • aux boisements et lisières forestières.

Les objectifs

Le Plan Directeur Paysage répond à 3 attentes principales :

  • la compréhension détaillée d’une sélection de sites à forte composante de reconnaissance et d’identification ;
  • l’identification des principaux enjeux paysagers, des évolutions possibles, des pressions et des risques ;
  • la définition d’actions et d’outils pour la préservation et la valorisation de chaque paysage d’intérêt communautaire.

Les acteurs : le rôle central de la CAB

Le paysage dépasse les limites communales. L’atout d’une communauté d’agglomération est de pouvoir prendre en compte les grandes logiques paysagères tout en conservant une qualité de proximité.

La CAB est en situation d’organiser le partenariat avec les communes, l’ONF, la chambre d’agriculture, les agriculteurs concernés… mais également de prendre directement en charge certains niveaux d’action.

La mise en oeuvre

La démarche du Plan Directeur Paysage doit permettre de mieux évaluer le temps et les leviers nécessaires pour finaliser les actions adaptées à chaque situation locale, et s’assurer des moyens de leur mise en oeuvre.

Un programme d’interventions sera précisé à court terme. À moyen terme, les actions validées seront réalisées, et l’approche sera complétée par la prise en compte des paysages « bâtis ».

Enfin, un observatoire des paysages de la CAB permettra le suivi des actions menées sur le long terme.

')